Regardez la vidéo suivante expliquant l'origine de la langue française.

De la même manière et après avoir fait quelques recherches internet, pouvez-vous expliquez l'origine de votre langue?

Vues : 81

Réponses à cette discussion

les caractères chinois peuvent expliquer la sensation et le son.

Globalement, la langue chinoise se compose de 13 types de dialectes et 4 tons.

l'évolution de la langue chinoise peut se diviser en 3 périodes: la première période est avant 1911.

 A ce moment là, la langue chinoise présentait une large variété de dialectes des langue de prestige aux  dialectes populaires: par exemple, Confucius s'exprimait en YA YAN (parlé élégant).

Les parlés standards étaient probablement peu connus hors de l'élite et par ailleurs éduquée .

les prononciations était très différentes parce que le chinois classique était un standard écrit sans références phonétiques.

Pendant la dynastie QING, le gouvernement a commencé à  utiliser la langue nationale qui était  à la base du dialecte de Pékin parce que l'Empereur avait toujours des difficultés à comprendre certains de ses ministres.

Le chinois a influencé le développement de la langue japonaise aussi.

La culture japonaise a été influencée par la Chine. La langue n’est pas l’exception et le Japon a importé le caractère chinois au 5e siècle avec la littérature chinoise.

A ce moment-là, les japonais parlaient la langue YAMATO mais il n’y avait pas de caractères au japon. C’est pourquoi, les japonais ont commencé à utiliser le caractère chinois pour comprendre la littérature chinoise.

Par ailleurs, parce que le caractère chinois est trop compliqué, les japonais ont inventé deux nouveaux caractères, il s’appelle HIRAGANA et KATAKANA. Donc, nous utilisons trois caractères au japon aujourd’hui.

En plus, le Japon a importé beaucoup de vocabulaires de Chine avec la littérature chinoise. En conséquence, il est dit que la majorité du vocabulaire du japonais que nous utilisons aujourd’hui au japon est d’origine chinoise.

Ainsi, nous pouvons expliquer que la langue japonaise a été développée à base de la langue chinoise.

L'origine de la langue coréenne est la langue altaïque.

La langue coréenne commence à être parlée depuis le 4ème sciècle, pourtant, il n'y avait pas de caractère exacte, pour cette raison on empruntait le caractère chinois.

Ainsi, au 15ème siècle, Le Roi Séjong a décidé de créer un nouveau caractère pour les citoyens qui ne savaient ni lire ni écrire et il l'a distribué en 1443.

Mais pendant quelques périodes, les nobles ont refusé d'utiliser le Hangeul parce qu'ils se disaient que la capacité de lire et d'écrire était la possession exclusive des nobles.

Lorsque la révolution avait été révélée en 1894, le Hangeul a été rehabilité et est devenu la langue officielle du pays.

L'alphabet hangeul comprend 24 lettres: 14 consonnes et 10 voyelles.

Les voyelles signifient le soleil, l'homme  et la terre.

Au début, il y avait 28 lettres mais avec le temps, 3 consonnes et 1 voyelle ont  disparu. (ㅿ, ㆁ, ㆆ, ㆍ)

Caracteristique aujourd'hui:  il n'y a ni accord de genre, ni de nombre, ni article. 

Structure : sujet + objet + verbe.    
A l' oral, le sujet a souvent disparu.

Le Hangeul est trésor national N.70 et l'anniversaire de création est le 9 Octobre.

En plus, il a été nommé comme partimoine mondial culturel par l'UNESCO.

L'histoire de l'anglais est partagé en trois grandes parties: l'anglais ancien, l'anglais moyen, et l'anglais moderne.

L'anglais ancien est venu des dialectes germaniques, y compris de la première mutation consonantique. Au debut, il était écrit en runes et puis avec l'alphabet latin apporté par les scribes irlandais au VIIIe siècle.

Le 2eme grande invasion linguistique était celle des vikings. Il a été effectué des attaques sur la côte-est de l'Angleterre à partir de 787 et a commencé à s'y installer au milieu du IXe siècle. L'invasion a imposé l'influence lexique qui a emprunté de nombreux termes au vieux norrois, dont des mots très courants en anglais moderne: fellow, take, give, skin, etc.

Finalement, l'influence du latin est venue de la langue liturgique du christianisme que les scribes irlandais ont apportée. On a arrêté le vieil anglais au XIe siècle, à l'issue de la bataille de Hastings en 1066.

L'anglais moyen a commencé sous Guillaume le conquérant qui s'est installé en Grande Bretagne et a imposé le normand (langue d'oïl de l'ancien français) comme langue de la cour, ce qui entraînait une modification profonde de la langue anglaise.

Ces emprunts doublonnaient sémantiquement souvent avec des mots de radical saxon (germanique). Le mot saxon était employé par le peuple, alors que le terme français était souvent lié au registre soutenu ou au parler des nobles.

Cette coexistence du terme d'origine romane avec celui d'origine germanique s'est donc réalisée au profit de l'un ou de l'autre.

Au cours de cette période, l'anglais a repris par ailleurs au normand l'emploi du "S" final comme marqueur du pluriel, qui est inexistant dans les autre langues.  

Le XVIe siècle marque le tournant d'un autre état de la langue, l'anglais moderne. C'est la période de Shakespeare avec sa riche variété d'écriture et de prononciation.

Après la seconde guerre mondiale se répand de qualificatif de Business English ou Basic English, cet anglais contemporain est le fruit d'une stratégie explicite de diffusion de la langue anglais sur le plan international.

Pour plus d'information, regardez le vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=YEaSxhcns7Y

L'histoire de l'anglais est partagé en trois grandes parties: l'anglais ancien, l'anglais moyen, et l'anglais moderne.

L'anglais ancien est venu des dialectes germaniques, y compris de la première mutation consonantique. Au debut, il était écrit en runes et puis avec l'alphabet latin apporté par les scribes irlandais au VIIIe siècle.

Le 2eme grande invasion linguistique était celle des vikings. Il a été effectué des attaques sur la côte-est de l'Angleterre à partir de 787 et a commencé à s'y installer au milieu du IXe siècle. L'invasion a imposé l'influence lexique qui a emprunté de nombreux termes au vieux norrois, dont des mots très courants en anglais moderne: fellow, take, give, skin, etc.

Finalement, l'influence du latin est venue de la langue liturgique du christianisme que les scribes irlandais ont apportée. On a arrêté le vieil anglais au XIe siècle, à l'issue de la bataille de Hastings en 1066.

L'anglais moyen a commencé sous Guillaume le conquérant qui s'est installé en Grande Bretagne et a imposé le normand (langue d'oïl de l'ancien français) comme langue de la cour, ce qui entraînait une modification profonde de la langue anglaise.

Ces emprunts doublonnaient sémantiquement souvent avec des mots de radical saxon (germanique). Le mot saxon était employé par le peuple, alors que le terme français était souvent lié au registre soutenu ou au parler des nobles.

Cette coexistence du terme d'origine romane avec celui d'origine germanique s'est donc réalisée au profit de l'un ou de l'autre.

Au cours de cette période, l'anglais a repris par ailleurs au normand l'emploi du "S" final comme marqueur du pluriel, qui est inexistant dans les autre langues.  

Le XVIe siècle marque le tournant d'un autre état de la langue, l'anglais moderne. C'est la période de Shakespeare avec sa riche variété d'écriture et de prononciation.

Après la seconde guerre mondiale se répand de qualificatif de Business English ou Basic English, cet anglais contemporain est le fruit d'une stratégie explicite de diffusion de la langue anglais sur le plan international.

Pour plus d'information, regardez le vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=YEaSxhcns7Y

Les premiers Turcs utilisaient  alphabet de l' Orkhon qui a été découvert par les archéologues entre  les annees 732-735.

A la suite de l' adoption de de l'islam, ils ont commencé à utiliser la langue Arabe et du Persan.

La période de l' Impaire Ottoman( 1299-1922) ,nous utilisions un mélange de Turc, de Persan ,d 'Arabe.

Le 10 aout 1920, à la fin de la Première  guerre mondiale et puis finalement le 29 octobre 1923, la république T.C a été annoncée par Mustafa Kemal Atatürk (1.ere présidant de la Turquie) qui a fait plusieurs  révolutions (vestimentaire, alphabet.....) en nouvelle Turquie. Le 1er novembre 1928, il a remplacé l'alphabet Turc et a interdit l' utilisation de l'alphabet d'Ottoman parce que:

               -la science se faisait avec l'alphabet  latin,

               -le taux d'alphabétisation était de 8% avant 1928 et grâce à ce système  il a augmenté de 90%en 10 ans.

               -purifier la langue turque.

      notre langue est parlée dans les Balkans, en Grèce et à Chypre et quelques pays  frontaliers.      

L’origine de la langue néerlandaise date de 425-450. Ce n’était pas la langue néerlandaise que nous connaissons aujourd’hui mais une langue qui s’appelait Vieux-francique, parlé dans le nord de
l’Allemagne et aux Pays-Bas entre le Rhin et le Weser. C’était la langue des Francs-saliens et des Mérovingiens et est à la fois la base de l’allemand, de l’anglais et du néerlandais. On commence à parler de la langue néerlandaise depuis la fin du Moyen Âge parce que la langue se détachait de la langue parlée dans le Nord de l’Allemagne. A cette époque, la langue va subir une mutation consonantique. Par exemple le « f » utilisé en allemand devient « v » en néerlandais : Freund versus vriend. En XIV siècle à la construction de l’état bourguignon des régions parlant plusieurs dialectes étaient réunies.  Au même siècle les dialectes se sont normalisés et en conséquence la langue a presque pris la forme du néerlandais d’aujourd’hui. En effet, malgré quelques tournures de phrases archaïques et une orthographe souvent très différente, une langue compréhensible pour les néerlandophones était née. Après les dernières mutations au XIX siècle il y avait deux réformes de l’orthographe au XX siècle. Maintenant les changements de la langue néerlandaise se limitent au vocabulaire grâce aux influences de l’anglais, principalement relié au domaine informatique.

Les pays membres de l'Union de la langue néerlandaise:

L’allemand est la langue la plus parlée en Europe. Elle est une langue indo-européenne qui compte aujourd’hui plus de 100 millions de locuteurs. D’une part, on la parle en Allemagne, en Belgique, en Autriche, en Suisse, au Luxembourg et d’ autre part, elle est aussi représentée au Danemark, en Italie, en Pologne, au Brésil, au Liechtenstein et dans certains pays d’Afrique.

L’histoire de l’allemand commence au 5ème siècle avant Jésus Christ à partir d’un dialecte indo-européen qui grâce à une première mutation consonantique fonde les origines du germanique commun. Un siècle plus tard,  la seconde mutation consonantique a lieu, après que le germanique a été de plus en plus établi. A partir de là, la partie du sud-ouest de l’Allemagne a transformé la langue germanique en haut-allemand. Par conséquent, une différence entre la langue du nord (bas-allemand) et la langue du sud (haut-allemand) voit le jour.

L’articulation de ce haut-allemand a été modifiée au Moyen-Age et la langue est devenue l’allemand standard, particulièrement à l’écrit. En revanche, le bas-allemand servait de moyen de communication entre la mer du Nord et la mer Baltique.

L’allemand standard s’est développé grâce à la traduction des deux Testaments par Martin Luther, 1521 – 1534. Avec la Réforme protestante, cette langue a été destinée  aux administrations et aux écoles, y compris dans le nord de l’Allemagne qui l’a finalement adoptée. Mais elle est restée une langue écrite qui, jusqu’au 19ème siècle, était difficile à apprendre même si les variétés dialectales disparaissaient. Le premier dictionnaire complet, écrit par les frères Grimm, a été publié en seize tomes, en 1860. A partir de 1880, l’orthographe a été mise en exergue dans le Dictionnaire orthographique de la langue allemande, par Konrad Duden, et officiellement déclarée vingt ans après.

De nos jours, l’alphabet allemand contient les 26 lettres de l’alphabet latin plus trois voyelles surmontées d'un Umlaut et un symbole graphique spécial. La langue compte environ 33 dialectes et elle représente une grande partie de l’Union européenne.

 

Pour plus d’informations sur les différentes dialectes : http://www.axl.cefan.ulaval.ca/europe/allemagne_dialectes.htm

 

 

  Les coréens utilisent leur propre langue qui s'appelle le hangeul. C'est une langue officielle qui appartient à la famille altaïque. Elle est composée de 24 lettres, 14 consonnes et 10 voyelles, et une phrase est constituée du sujet + complément + verbe. Mais à l'oral, le sujet disparait souvent. Avant d'appeler le hangeul, les coréens disaient le Hun Min Jeong Eum qui signifie la bon son afin que les citoyens se cultivent. 

  Pour en parler, il y a une courte histoire de la naissance du hangeul. Le hangeul a été inventé en 1443 par Le Roi séjong. A cette époque, lire et écrire sont une manière d'avoir de la force et du pouvoir pour gouverner le peuple puisque le système de l'éducation n'avait pas encore bien organisé et l'apprentissage était la possession des nobles. De plus, Les Rois précédant le Roi Séjong et les nobles pensaient que l'ignorance du peuple était un très bon facteur pour les traiter facilement. Mais, cette réalité avait fait de la peine au Roi Séjong. Il a donc créé le hangeul avec ses fidèles ministres pour aider le peuple. Après avoir inventé le hangeul, il a commencé à le diffuser partout. Cette langue est devenue le point de départ de l'épanouissement de la civilisation coréenne. Les coréens fêtent la naissance du hangeul le 9 décembre. 

  Malheuresement, aujourd'hui, de plus en plus, la moitié des gens l'utilisent mal à cause de internet. En fait, ils utilisent souvent la langage familiale comme l'argot et le verlan; C'est pour cette raison qu'il y a un mouvement et quelques organisations pour le protéger.

  Même si les coréens utilisent mal leur propre langue, le hangeul a été enregistré au patrimoine mondiale de l'UNESCO car l'UNESCO a admis la supériorité scientifique du hangeul. Le Hangeul peut prononcer n'importe quel mot et il s'écrit comme il se prononce.

La Chine est l' unique pays qui utilise l'écriture figurative dans le monde.Aussi,la langue chinoise est la langue la plus parlée au monde (environ 850 millions de locuteurs). Auparavant,quand les chinois n'avaient pas de moyen pour écrire,ils faisaient un petit nœud pour se souvenir de petite chose et un grand nœud pour se souvenir de grande chose.Mais,ils ont compris rapidement la limite de ce moyen.Un jour,un chinois intelligent,qui s'appelait Cang Jie, a créé les caractères que tout le monde peut utiliser.Au début,il a utilisé des peintures afin de rappeler des choses.Avec le temps,des chinois ont créé beaucoup de caractères qui ne sont pas cependant uniformes.Dans la dynastie des Qin,le roi a décrété une loi; tous les chinois doivent utiliser le même caractère.Mais,comme La Chine a un territoire vaste et une population nombreuse,les chinois n'ont pas le même accent pour prononcer un mot .En Chine,il y a 13 différents dialectes dans 13 régions.Tous les chinois parlent donc le mandarin qui est la langue officielle,et le dialecte. En outre,la langue chinoise a de grandes influences dans des pays asiatiques.Par exemple,les caractères chinois existent au Japon, à Singapour, en Malaisie ect.La Chine a non seulement une influence sur leur langue,mais aussi leur culture.Par exemple ,Confucius et la culture de Ru ont de l'impact sur la pensée de ces pays.

Aujourd'hui,les chinois n'utilisent pas le chinois ancien car il est complexe et obscure.D'ailleurs,le chinois oral est différent du chinois soutenu. Dans le chinois oral,les chinois  suppriment souvent le sujet,l'objet ou le complément circonstanciel ect.Pourtant,pour le chinois soutenu ou la production écrite,si on oublie un mot , la phrase sera fausse.Par ailleurs,les jeunes chinois  créent toujours des mots sur internet.Et puis,ils aiment employer ces mots avec leurs copains dans la vie.Cependant,leurs parents et leurs grands parents ne peuvent rien comprendre. Toutefois,chaque année le gouvernement chinois enregistre des locutions dans le dictionnaire qui ont été créées sur internet.

Une vidéo drôle de la langue chinoise: https://www.youtube.com/watch?v=817klzVO48Y

Bien que l’espagnol soit une langue romane dérivée du latin vulgaire, son origine peut se situer à la période préromaine puisqu’ il est possible que le latin soit influencé par les langues déjà parlées par les tribus celtiques dans le nord et l’ouest, les basques dans le nord, les ibériques du sud et de l’ est, les celtibériques de l’Espagne centrale et les tartesios du sud-ouest avant l’arrivée des romans. 
 La conquête romane a commencé au III siècle avant J.C. et elle se termine au Ier siècle avant J.C. mais certaines régions ibériques, surtout dans le nord, n’ont pas été romanisées. Néanmoins, l’utilisation de ces langes préromanes va diminuer au fur et à mesure que la romanisation de la péninsule avance. Ainsi, les langues indigènes vont être remplacées par le latin surtout dans les zones urbaines. C’est important de préciser qu’il y a plusieurs facteurs qui vont influencer l’évolution ultérieure de l’espagnol. D’abord, la situation géographique de la péninsule ibérique étant éloignée de Rome et séparée par les Pyrénées et la méditerranée, fait que les changements linguistiques arrivent tard. De plus, l’origine des colonisateurs romains majoritairement venus du sud d’Italie et parlant une variante du latin apportent des particularités.
Après la disparition de l’empire romain d’occident (siècle V après J.C), le latin commence à se transformer. Cette transformation commence à être évidente à partir du siècle IV. A cette époque, il y eut les invasions barbares qui vont incorporer à l’espagnol des mots et des noms propres germaniques. Ensuite, la langue continuera sa transformation phonétique et grammaticale jusqu’ au siècle VIII lorsque l’expansion musulmane met les langues romanes sur l’influence de l’arabe. Beaucoup de mots espagnols proviennent de cette langue, il est estimé qu’il y a plus de 4000 mots espagnols d’origine arabe.
L’évolution de la langue espagnole est divisée en trois périodes : l’espagnol du Moyen-Age, le moyen espagnol et l’espagnol moderne.
L’espagnol du Moyen-âge : ( du siècle IX à le siècle XIV)
L’espagnol de cette période se caractérise pour être plus proche des langues préromaines qu’ à l’espagnol moderne. Le roi Alfonso X (1252-1284), créait des écoles de traducteurs et implantait une langue unifiée et standardisée. A cette époque, sont rédigées de nombreuses œuvres juridiques, scientifiques et historiques.

Le moyen espagnol : ( à partir du siècle XV)
Le moyen espagnol est connu comme la langue de transition entre l’espagnol du Moyen-âge et l’espagnol moderne. A cette époque, l’espagnol est influencé par la colonisation de l’ Amérique latine. Avec l’expansion de l’empire espagnol, la langue acquiert un lexique issu des langues natives américaines.
A la fin du siècle XV, Antonio de Nebrija écrit la Gramática castellana (1492), la première étude grammaticale d’une langue moderne.

L’espagnol moderne :
En 2015, il y avait 470 millions d’hispanophones natifs. De plus, le nombre d’utilisateurs de la langue espagnole arrive à 559 millions. Ainsi, l’espagnol est la deuxième langue la plus parlée au monde après le chinois. Pour des raisons démographiques le pourcentage des personnes qui parle l’espagnol va augmenter, alors que le pourcentage de gens qui parlent chinois ou anglais va diminuer.

RSS

© 2017   Créé par Fabienne GUILLOT.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation